château beaubois

Rencontre avec le Château Beaubois

Le Château Beaubois fait partie des références sûres de l’annuaire vin-vegetalien.com. Situé dans le Gard, plus précisément entre Nîmes et la Petite Camargue, il anime l’appellation des Costières de Nîmes depuis 4 générations. Le site même du Château est remarquable et mérite que l’on s’y arrête quelques instants.

Une longue histoire

Repéré dès le XIIIème siècle par les moines de l’Abbaye de Franquevaux, il est depuis exploité pour la culture des vignes et des oliviers. À la croisée des influences maritimes riches en saveur, bénéficiant de nuits fraîches, sans négliger le soleil du Sud, il avait tout pour accueillir généreusement la vigne en son sein.

L’héritage est donc conséquent et pourrait être étouffant pour la dernière génération placée à sa tête. Or, il n’en est rien. Fanny Boyer et son frère François, ont tout de suite pris le parti du futur et de la durabilité en convertissant les 51 hectares du domaine à la culture biologique dès 2009.
On pourrait même qualifier le Château Beaubois d’avant-gardiste car, depuis son origine, il est dirigé par une femme. Particularité, nous n’avons pas assez de chiffres pour l’affirmer. Fierté en tout cas, c’est certain. Non pas que les femmes aient été, ou soient encore, rares dans le secteur viticole. Mais elles ont bien souvent été invisibles, « non déclarées » et certainement rarement dirigeantes.

Toujours à l’écoute de son temps

On ne s’étonnera dès lors pas que ce domaine ait été parmi les premiers à revendiquer le label Vegan en France. Cette décision est le fruit d’une bonne écoute des envies du marché ainsi que d’une vision lointaine et attachée à l’environnement. Les vins du Château Beaubois sont ainsi labellisés vegan depuis 2017, à une époque (pas si lointaine, et pourtant…) où moins de 10 domaines français l’étaient également. La labellisation n’a finalement pas changé grand-chose car Fanny a vite constaté que leurs pratiques étaient déjà véganes. Le syndrome de Monsieur Jourdain est assez fréquent dans ce secteur comme dans d’autres. Le retour de leur clientèle a vite été positif, d’abord à l’étranger puis également en France. Car, comme le dit Fanny, « en France, on est toujours en retard sur les choses ».

Pour autant, cette valorisation de pratiques éthiques peut encore mal passer en France (le retard se rattrape, mais lentement…). Ainsi, le logo du label n’est pas présent sur les bouteilles car cela pose problème avec certain.e.s client.e.s . Chez ces personnes, cela envoie un signal négatif quant à la qualité du travail produit au domaine. Il n’y a par contre aucun problème pour communiquer sur ce point à l’étranger. Fanny transmet bien évidemment toutes les informations nécessaires par e-mail lorsqu’elle en reçoit la demande. À noter que le label est présent sur la contre-étiquette d’une cuvée dédiée aux magasins La Vie Claire.

Pistes d’accords

Nous avons eu l’occasion de goûter deux des vins produits par le Château Beaubois (et d’apprécier également la gentillesse de Fanny). Voici quelques pistes d’accords afin de vous aider à les associer facilement à vos repas.

Confidence Blanc

Confidence blanc

 

95% Grenache blanc, 5% Viognier et Roussanne

Nez vif, un peu melon confit, pointe saline
Bouche  avec une pointe de réglisse et une fraîcheur citronnée

Ce vin fin accompagnera à merveille les fruits de l’été (abricots, framboises, pêches) ainsi qu’un curry de légumes racines ou encore un blanc-manger aux amandes.

 

 

 

 

Confidence rouge

Confidence rouge

 

90% Grenache noir, 10% Syrah

Bois, fruits rouges, velours, épices légers
Cerise/café/poivre blanc. Les tanins se révèlent en fin de bouche.

Riche en saveur, ce vin rouge prendra ses aises avec une focaccia aux herbes de Provence, avec une tapenade d’olives noires ou encore avec un Opéra.

 

 

 

 

Article par Claire Brachet (Double V – Vin & Végétal) – 13 mars 2019